6. L’année complémentaire

L’organisation de cette année complémentaire est une obligation décrétale dont l’organisation doit rester exceptionnelle.

L’enseignant évalue l’enfant tout au long de l’année scolaire et lorsque celui-ci est en difficulté l’équipe pédagogique pratique de la manière suivante :

  1. Il établit un constat (au départ des socles de compétences et donc de l’évolution scolaire).
  2. Il met en place des stratégies.
  3. Il demande des aides extérieures (P.M.S, logopèdes, personnes ressources…).
  4. Il informe les parents et entre dans un dialogue rapproché pour un partenariat enseignants/parents.
  5. Il fait appel à l’équipe du cycle y compris la direction, les professeurs de gymnastique, de cours philosophiques et de langue.

En fonction des constats,

  1. L’équipe pédagogique établira les contenus à travailler différemment.
  2. Elle aménagera l’horaire de l’enfant.
  3. Elle déterminera la classe dans laquelle l’enfant se trouvera.
  4. Elle expliquera à nouveau le fonctionnement aux parents.
  5. Elle prévoira dans le courant de l’année des rencontres avec ces mêmes parents pour évaluation.
  6. Après ces rencontres, elle communiquera à l’enfant le résultat des conversations entre instituteurs et parents.

Discussion à avoir au sein de l’équipe pédagogique :

  1. Soit les difficultés sont très ciblées et particulières, alors l’enfant est capable d’apprendre l’année suivante sauf dans un domaine très précis.
  2. Soit les difficultés sont très importantes et on le laisse accomplir son année complémentaire dans la même année dans laquelle il se trouvait.